Le huitième jour

Publié le par levraibibi

Le huitième jour...c'est le titre d'un film je crois, film pleins d'émotions d'ailleurs sur un sujet difficile si mes souvenirs sont bons.

 

¨˜"°º••º°"˜¨¨˜"°º••º°"˜¨¨˜"°º••º°"˜¨¨ ¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨˜"°º••º°"˜¨¨˜"°º••º°"˜¨¨

 

P1010259

En tout cas, c'est un peu à l'image de ce huit septembre pour moi. En effet, c'est ce jour-ci qui avait été choisi pour la cérémonie destinée à ma grand-mère.

 

 

´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*
La matinée fut donc très rythmée et forte en émotions. Pas le temps du tout de penser à fumer.


 

D'ailleurs je remarque que même si je n'ai pas fumer la veille, ce matin là n'est pas plus difficile et l'envie ne se fait pas plus forte que les autres matinées où j'avais pourtant fumer la veille. C'est plutôt encourageant finalement !

 

 

´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*
L'après-midi de ce huit septembre vient le temps du retour dans la ville rose. Le trajet en voiture se passe pour le mieux. Je gère les quelques envies avec des sucettes. Je remarque que j'utilise vraiment de moins en moins ma bouteille d'eau. Est-ce bon signe ? Moi, il me semble !

 

 

´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*
Le soir, chez moi, l'habituelle cigarette, seule rescapée depuis l'arrêt (finalement est-ce bien un arrêt du coup ?) reprend ses droits. Je m'excuse en la justifiant à cause des émotions fortes vécues dans la jounée. Je me dis d'ailleurs à ce moment précis qu'une fois le paquet finit, je couperais ce dernier lien à la cigarette définitivement ! 

Commenter cet article